• Un amour parfait

    Un amour parfait

    Chapitre 1

    Marinette/Ladybug :

    Aujourd'hui, je me réveille en sursaut, il est 9:45 ! Les cours ont commencé depuis une heure ! Je me suis couchée tard hier à cause d’un autre super-vilain. Après m'être levée du lit, je me dépêche de m'habiller, me coiffer, prendre mon sac à dos, mon sac à main où je garde Tikki, et sors de chez moi avant de prendre un pain au chocolat que je mange en courant jusqu'au collège. En arrivant à la porte d'entrée, j'entends la sonnerie retentir. J'ai raté le cours de Français donc je me précipite vers ma classe pour être à l'heure au cours de Chimie. Et heureusement pour moi, la prof n'est pas encore arrivée. J'entre en classe toute essoufflée et m'assieds à ma place tandis qu'Alya ne cesse de me poser des questions concernant mon absence au cours précédent. Un instant plus tard, la professeure entre dans la salle et commence le cours.

    "Bonjour à tous. Aujourd'hui nous allons aborder un nouveau chapitre concernant la combustion. Qui peut me dire ce que c'est ?", lance-t-elle à la classe.

    La prof interroge Max, un garçon passionné de Maths et de jeux vidéo. C’est d’ailleurs grâce à lui que notre collège a gagné au tournoi d’Ultimate Méga Strike III.      

    "La combustion est une réaction exothermique d'oxydoréduction.", répond le garçon aux lunettes.

    "Exactement, lorsque la combustion est vive, elle se traduit par une flamme dans le cas d'une combustion ou par une explosion.", explique l'enseignante.

    Quand le cours se termine, les élèves se rendent au réfectoire pour déjeuner. Alya décide de s'asseoir à la même table que Nino et Adrien pour manger.

    "Eh Marinette, viens on va s'asseoir avec Nino et Adrien.", me dit-elle en faisant un signe de la main.

    Je lui réponds, "Euh, quoi ?! T'en es sûre ?"

    "Mais oui, pourquoi ? Y'a un problème ?", me demande Alya en souriant légèrement.

    "Euh, c'est que...", dis-je.

    "T'inquiète pas, tout va bien se passer.", me rassure-t-elle.

    "Euh... bon d'ac...d'accord.", finis-je par lâcher.

    Alya et moi rejoignons les deux garçons assis sur une table dans un coin du réfectoire. Alya prend place à côté de Nino. Si Alya s'est assise avec Nino, ça veut dire qu'il ne reste plus qu'une seule place, celle à côté d'Adrien ! Je sens mes jambes trembler et mes joues rougir, je vais m'asseoir à côté d'Adrien ! Alya me tire le bras droit me faisant ramener à la réalité.

     "Tu ne t'assois pas Marinette ?", me demande le garçon blond en souriant.

    Je bafouille, "Euh si je me vois, euh... non ! Je m'assois !"

    Décidément, je n’arriverai jamais à placer trois mots devant lui correctement ! Soudain, d'étranges bruits attirent les élèves jusqu'à la cour. Une jeune fille vêtue d’une longue robe sombre et d’un masque noir vole au-dessus du collège en soufflant des flocons noirs envahissant la cour ! En voyant la situation, je cours trouver la première cachette pour me transformer. Dans une salle de classe vide, je me dépêche de sortir Tikki de mon sac à main.

    "Il faut qu'on intervienne, Tikki, transforme-moi !"

    Aussitôt, mon corps se recouvre d'une combinaison moulante rouge à pois noirs, un masque et un yoyo identiques apparaissent sur mon visage et ma taille. Je m’élance dans les hauteurs de Paris et aperçois la super-vilaine à quelques mètres plus loin. De son côté, Alya s'empresse de suivre les journalistes avec son vélo.

    "Te voilà enfin ma Lady, je t'attendais.", me dit mon partenaire.

    Je lui demande, "Chat Noir, est-ce que tu as repéré l'objet où s'est logé l'akuma ?"

    "Aïe ! Euh... pas encore.", répond-il en tombant à terre.

    Je plaisante, "Comme quoi tu ne retombe pas toujours sur tes pattes."

    Tandis que je lui tends la main pour l'aider à se relever, il en profite pour l'embrasser. Je retire immédiatement ma main, agacée.

    "Ce n'est pas le moment pour les espiègleries, Chaton. On est en plein en combat.", dis-je en le repoussant en arrière.

    Soudain, une voix nous attire par derrière.

    "Parisiens, Parisiennes, je suis Anuita ! Désormais, préparez-vous à vivre dans la nuit éternelle !", lance-t-elle en ricanant.  

    Suite à ces paroles, la jeune fille souffle des dizaines de flocons noirs vers moi. Voulant reculer, je trébuche et tombe au sol.

    "Ça y est ! Prends-lui son Miraculous, maintenant !", crie une voix mystérieuse à la vilaine.

    Aussitôt, Anuita se jette sur moi voulant m'arracher mes boucles d'oreilles. Mais une voix l'attire, c'est Chat Noir.

    "Eh Anuita ! Essaie de m'attraper si t'en es capable !", lance mon partenaire d'un air moqueur.

    Anuita n'aime pas du tout qu'on la provoque, me laissant à terre, elle lance toutes ses attaques sur Chat Noir, mais celui-ci parvient à les esquiver sans problème. Profitant de cette distraction, je me relève à court d'idées et lance :

    "Lucky Charm !"

    Une canne à pêche me tombe dans les mains.

    "Alors là, on est bon pour une partie de pêche.", plaisante Chat Noir.

    Je me demande, "Mais qu'est-ce que je dois faire de ça ?"

    Je regarde autour de moi, une vision me permet de résoudre mon problème. Je demande à mon coéquipier de retenir la super-vilaine le plus longtemps possible.

    "Avec grand plaisir.", me répond-il en s'amusant à défier son adversaire.

    itia ne cesse de s'acharner sur lui, Chat Noir décide d'utiliser son pouvoir.

    "Cataclysme !", crie-t-il.

    Il détruit le monument qui s’effondre aussitôt sur la vilaine et l’emprisonne. Apercevant qu'Anuita est coincée, j'en profite pour lancer la canne à pêche au-dessus de celle-ci et lui arrache sa flûte grâce au crochet. Une fois l'objet dans les mains, je me fais une joie de le casser. Aussitôt, un papillon maléfique s'en échappe.

    "Fini de nuire, petit akuma !"

    Je fais tournoyer mon yoyo pour le capturer.

    "Je te libère du mal !"

    Lorsqu'il ressort, l'akuma devient un magnifique papillon blanc qui s'envole. Je lance la canne à pêche au-dessus de Paris en criant :

    "Miraculous Ladybug !"

    Celle-ci se transforme en une armée de coccinelles magiques qui réparent les dégâts causés par Anuita. Tout redevient comme avant.

    "Mais, qu'est-ce que je fais ici ?", se demande la victime qui a tout oublié.

     

    Chapitre 2

    Ladybug :

    Un instant plus tard, le quatrième pois de mes boucles d'oreilles se met à sonner.

    "Bon, faut qu'j'y aille maintenant.", dis-je en m'apprêtant à lancer mon yoyo. Mais Chat Noir me retient par le bras.

    "Attends... est-ce que... tu peux te détransformer devant moi ? Je ne dirai à personne qui tu es, promis.", dit-il.

    Pour la énième fois, je lui dis en soupirant, "Nos identités doivent rester secrètes, tu le sais."

    "Personne n'en saura rien si je ne le dis pas.", insiste-t-il.

    Mais je refuse, même si Chat Noir insiste. Je retire la main de mon partenaire et le quitte me dirigeant vers le collège.

    Chat Noir/Adrien :

    Quoique je décide quand même de la suivre sans qu'elle ne me remarque. Je n'arrive plus à rester tranquille un moment sans savoir qui elle est vraiment. Mais après un instant je la perds de vue. Depuis le toit d'un immeuble quelconque, je la cherche un long moment du regard mais rien, déçu, je repars, il ne me reste plus qu'une minute avant ma détransformation. Je redeviens Adrien dans une ruelle à côté du collège.

    "Comment t'as pu rater cette occasion ?! C'était ta chance de découvrir qui elle est !", me hurle Plagg.

    "Je ne sais pas Plagg, je l'ai suivie et un instant plus tard, je l'ai perdue de vue.", lui réponds-je d'un air morose. "Bon, il faut qu'on retourne au collège maintenant."

    Marinette :

    Le lendemain pendant la récréation, Alya me montre une vidéo qu'elle a filmée lors du combat de Ladybug et Chat Noir contre Anuita.

    "Tu peux regarder la vidéo, je reviens des toilettes.", me dit-elle.

    Je m'apprête à lancer la lecture de la vidéo quand je fais accidentellement tomber le téléphone au sol et celui-ci se brise sous mes yeux.

    "Marinette, tu as cassé son téléphone ?!", me hurle Tikki, à moitié cachée dans mon sac à main.

    "Oh non ! Qu'est-ce que j'ai fait ?! Alya va me tuer !!", crie-je, affolée.

    Peu après, je commence à paniquer en voyant Alya revenir des toilettes.

    "Qu'est-ce qu'il y a Marinette ? Tu fais une tête bizarre.", me dit-elle avant qu'elle ne remarque son téléphone en brisure à ses pieds. "Oh non !! Mon téléphone ! Il... il est en morceaux ! C'est toi qui a fait ça Marinette ?",  me demande mon amie, colérique.

    "Eh bien je... je m'apprêtais... à regarder la vidéo et... sans le faire exprès... le téléphone a glissé et... il est tombé, puis... il s'est cassé.", réponds-je, honteuse en espérant qu'Alya ne m'en voudrait pas trop.

    "Marinette, tu vas regretter ce que tu viens de faire !", me crie-t-elle.

    "Alya... je... je suis désolée.", lui dis-je, tristement.

    Sans me répondre, elle repart le visage glacial. Je me rends compte que je viens de perdre une amie, une amie qui m'est très chère. Ma meilleure amie. Son téléphone comptait tellement pour elle ! J'aurais dû y faire plus attention. Je m'assieds sur le banc derrière moi, en colère contre moi-même. Si je n'avais pas fait tomber le téléphone, rien de tout ça ne serait arrivé ! Je suis tellement maladroite, je ne fais jamais rien comme il faut ! Soudain, Adrien vient s'asseoir à côté de moi et essaie de me consoler.

    "Ne t'inquiète pas Marinette, je suis sûr qu'elle te pardonnera très bientôt."

    "Non, elle ne m'excusera pas après ce que je lui ai fait.", lui dis-je, affligée.

    De son côté, Chloé n'a pas la même humeur que moi. Au contraire, elle est très heureuse du fait qu'Alya ne soit plus mon amie. C'est le bonheur pour elle que sa rivale se retrouve seule. En rentrant chez moi, je me jette sur mon lit, épuisée. Je repense à ce qui s’est passé tout à l'heure, je me sens si coupable. Je ne sais pas ce que je peux faire pour retrouver mon amie. Soudainement, je m'interromps dans mes pensées en entendant un bruit ressemblant à frappement, venant d'en bas. Je descends les escaliers menant à mon lit et voit une silhouette qui m’est familière derrière la vitre de ma chambre. J'ouvre la fenêtre et Chat Noir rentre aussitôt. Mais qu'est-ce qu'il fait là lui ?

    Je m'adresse à lui curieusement, "Qu'est-ce que tu fais ici Chat Noir ?"

    "Eh bien, j'ai entendu dire que tu as eu quelques problèmes ces derniers temps, mais ne t'inquiète pas, grâce à moi tu vas retrouver le sourire.", me répond-il.

    Toujours le mot pour rire lui. Mais je remarque sa seconde phrase. Comment a-t-il su pour mes "quelques" problèmes ? Est-ce quelqu'un qui le lui a dit ? Ou l'a-t-il su par lui-même ? Plusieurs questions commencent à tourner dans ma tête. Je lui pose la question pour en être sûre.

    "Comment as-tu su pour mes problèmes ?"

    "Euh... en fait..."

    Je remarque étonnamment le bafouillage de Chat Noir, lui qui est le plus doué pour trouver les mots.

    Chat Noir :

    Qu'est-ce que je vais lui dire ? Je ne peux pas lui avouer que je suis Adrien et que j'ai tout vu lors de sa dispute avec Alya ! Je cherche une réponse remarquant que Marinette me fixe avec un regard étonné. Perdu dans le bleu de ses yeux, je constate soudainement qu'ils ressemblent étrangement aux yeux de Ladybug. Non ! Ça ne peut pas être possible ! Elles sont si différentes l'une de l'autre. Mais depuis quelques temps, je trouve que mes sentiments envers Marinette évoluent. Mais j'aime aussi Ladybug ! J'aime ma partenaire de combat si courageuse mais j'aime aussi ma camarade de classe si maladroite.

    "Chat Noir ! Ça va ? Pourquoi tu ne réponds pas ?", me demande-t-elle.

    "Quoi ? Euh... tu disais ?"

    "Je disais comment t'as su pour mes problèmes. Est-ce que c'est quelqu'un qui te l'a dit ou..."

    "Ah ! Euh, oui... c'est quelqu'un qui me l'a dit.", réponds-je en bafouillant.

    "Qui ?", me demande-t-elle.

    Gêné, je cherche à changer de sujet rapidement, "Oh ! Peu importe, l'important c'est que maintenant que Chat Noir est là, tu vas te ch-entir beaucoup mieux ! »

    Marinette :

    Qu'est-ce qu'il peut m'agacer avec sa fierté parfois. Même quand ce n’est pas le moment, il ne cesse ses blagues absolument pas drôles. Mais j'avoue, que c'est soulageant qu'il soit là. Depuis toujours, je n'ai vu Chat Noir que comme un simple partenaire, un coéquipier. Cependant lui, il a toujours voulu plus. Mais jamais je n'accepterai les avances de Chat Noir, jamais. Mon cœur appartient à quelqu'un d'autre, à un autre garçon et ce n'est pas lui. Moi, j'aime Adrien, et Chat Noir est loin d'être aussi parfait que lui. Il est trop fier de lui et il faut toujours qu'il fasse le malin. Et moi, je n’aime pas les garçons qui font ça. Remarquant le silence régnant entre nous, je prends rapidement la parole.

    "Tu peux t'asseoir ici, je t'apporte une chose à grignoter."

    "Merci beaucoup... jolie demoiselle."

    Je rougis légèrement et Chat Noir s'apprête à s'installer quand je passe devant lui et le fait imprudemment tomber à terre en m'entrainant avec lui. Je tombe sur lui et nos nez se touchent. Nous restons ainsi quelques secondes quand je me relève et me dépêche de descendre. Nous discutons et plaisantons pendant une quarantaine de minutes quand Chat Noir me dit qu'il doit partir.

    "Bon, je dois y aller à présent.", dit-il en se levant.

    "Au revoir alors.", dis-je avec un petit sourire.

    Au même moment, Chat Noir repart en traversant la fenêtre. Même s'il n'arrêtait pas de plaisanter souvent avec ses jeux de mots ridicules pendant les conversations, ça m’a fait du bien de l'avoir vu. Au moins, j'ai pu discuter avec quelqu'un pour oublier les événements d'aujourd'hui. Le lendemain, je me réveille à 8:00. Pour une fois, j'essaye de ne pas être en retard au collège. Je m'habille de mon t-shirt blanc et de mon pantalon rose habituels, je me coiffe, me chausse, enfile ma veste et descends pour le petit déjeuner. Je réussis à sortir de chez moi à 8:30. En arrivant en classe, j'aperçois la salle vide, personne n'y est encore présent. Je m'assieds à ma place et commence à griffonner dans mon carnet de croquis pour passer le temps. Un peu plus tard, quelqu'un frappe à la porte.

    Adrien :

    En entrant dans la salle, je remarque une silhouette qui m'est familière. Marinette est là, assise sur son siège. Je l'admire, elle est si ravissante. Je ne peux m'empêcher de la fixer du regard. Je m'assieds à ma place en la saluant.

    "Salut Marinette ça... ça va ?", dis-je en bafouillant.

    Marinette :

    Adrien m'a salué, moi ! Je me sens rougir et lui réponds en bafouillant.

    "Ça... ça va... et toi ?"

    "Je vais bien... qu'est-ce que tu fais ?"

    "Euh... rien ... je ne fais que passer le temps.", dis-je.

    "Ça te dérange pas si... je regarde un peu tes créations ? Il paraît que tu dessines super bien."

    Je me sens rougir à ces paroles, et finis par accepter.

    "Euh... oui... bien sûr tu peux croire mes sensations. Euh non... je veux dire... tu peux voir mes créations.", dis-je avec un sourire aux lèvres.

    Adrien :

    A ces mots, je file m'asseoir à côté d'elle. J’admire tous ses beaux croquis. Elle est si douée.

    "Wow, tes créations sont formidables.", dis-je.

    Je vois les pommettes de Marinette prendre une couleur rougeâtre. Tout à coup, je fais involontairement tomber son crayon au sol.

    "Oh ! Désolé. Je te le ramasse."

    "Non ça va… t'inquiète... je vais le faire.", dit-elle.

    Soudain, la sonnerie retentit annonçant le début des cours et les autres élèves prennent place dans la salle.

     

    Chapitre 3

    Marinette :

    Adrien retourne à sa place et  je range mon carnet de croquis dans mon sac quand je remarque Alya se précipitant vers moi.

    "Eh ! Marinette !", crie-t-elle avant de reprendre son souffle et continuer.

    Je la regarde étonnée, comment peut-elle être si souriante après ce qui s’est passé hier ?

    "Regarde ce que j'ai trouvé ! Il était au pied de l’Arc de Triomphe après le combat de Ladybug et Chat Noir il y a deux jours.", me dit-elle.

    C'est une carte de bus. Tout à coup, je commence à paniquer. Et si c'est ma carte qu'Alya a trouvé ?!

    Je lui demande, "Et… qu’est-ce que tu vas faire avec ça ?"

    "Bah c’est évident, grâce à cette carte je vais pouvoir découvrir la véritable identité de l’un des super-héros !", s’exclame-t-elle.

    Alors là, c’est la panique totale ! Faut que je vérifie si j’ai bien ma carte après le cours. En attendant, j’essaie de changer de sujet.

    "C'est génial Alya mais… je voulais m’excuser pour hier.", dis-je en baissant la tête.

    "Ah ça ! T’inquiète, c’est déjà oublié."

    "Mais t’es pas en colère ?"

    "Eh bien… faut dire qu’au début j’étais énervée mais après j’ai compris que tu ne l’as pas fait exprès. Sans compter que je ne pourrai jamais me séparer de toi Marinette, t’es ma meilleure amie !", dit-elle en me serrant dans ses bras.

    C’est vrai, moi non plus je ne pourrai jamais me séparer d’elle. Peu après, le cours commence.

    "Bonjour à tous. Comme vous le savez, vous travaillerez par quatre. Donc voici les groupes. Ivan, Nathaniel, Rose et Juleka. Max, Kim, Alix et Mylène. Nino, Adrien, Alya et Marinette. Chloé vous rejoignez le groupe d’Ivan et Sabrina le groupe de Max.", explique Mme Bustier avant de distribuer la consigne.

    C’est génial, je suis avec Adrien ! Mais comment je ferai pour lui parler sans bafouiller ? Non, je ne dois pas m’inquiéter pour ça, et puis Alya sera là pour m’aider. Après le cours, je me précipite chez moi pour chercher ma carte puisque je ne l’ai pas trouvé dans mon sac. Je passe ma main un peu partout dans mes affaires.

    "Marinette, qu’est-ce que tu vas faire si c’est ta carte qu’Alya a trouvé ?", me demande Tikki.

    "Je ne sais pas Tikki."

    Peu après, je retrouve ma carte sous mon oreiller. Ouf ! Quel soulagement !

    "Ça veut dire que la carte qu’a trouvé Alya, c’est celle de Chat Noir !", s’exclame mon kwami.

    "Oh non ! Je dois le prévenir que son identité pourrait être révélée à n’importe quel moment !"

    Adrien :

    Je suis tellement inquiet ! Je ne retrouve plus ma carte de bus. Et si c’est ma carte qu’Alya a trouvé ? Je deviens de plus en plus nerveux.

    "Oh arrête de tourner en rond comme ça ! Tu me donne mal à la tête ! Et au cas où tu ne l’aurais pas entendu, je veux mon camembert !"

    "Oh Plagg ! Ce n’est pas le moment ! Je suis sûr que la carte qu’Alya a trouvé est la mienne. Je dois la récupérer avant qu’elle ne découvre mon nom dessus !"

    "Et comment comptes-tu faire ça ?", me demande Plagg.

    "Je n’ai pas le choix, il ne me reste qu’une solution. Et ça te concerne Plagg.", réponds-je.

    "Quoi ? Tu ne vas quand même pas faire ça Adrien ?"

    "Désolé mais c’est la seule chose qu'il reste à faire.", dis-je.

     

    Chapitre 4

    Adrien/Chat Noir :

    "Plagg, transforme-moi !"

    Aussitôt transformé, je bondis de toit en toit jusqu’au balcon de Marinette.

    Marinette :

    Je m'apprête à me coucher quand j'entends un bruit venant d'en bas. Je descends et vois une silhouette qui m'est familière derrière la vitre. Je lui ouvre et celui-ci rentre en bondissant devant moi.

    "Alors, comment ça va ?", me demande Chat Noir.

    "Je vais bien mais que fais-tu ici si tard ?", dis-je.

    "Marinette je dois t'en parler à toi vu qu’ je ne connais pas l'identité de Ladybug donc je ne peux pas la voir en dehors des combats.", dit-il. "J'ai perdu ma carte de bus depuis la dernière attaque il y a deux jours et je ne cesse de la chercher mais je ne la retrouve pas. Et dessus il y a écrit mon nom alors la personne qui l'a trouvé va sûrement révéler mon identité. Donc avant ça j'aimerais que c'est toi qui sache qui je suis."  

    "Tu... tu en es sûr ? Ce n'est peut-être pas une bonne idée...", dis-je.

    Laissant ma phrase suspendue, il s'approche de moi avant de m'embrasser pendant un instant.

    "Et maintenant... regarde.", dit-il en se détransformant.

    Peu à peu, le corps de Chat Noir apparaît et je sursaute aussitôt en découvrant qui il est.

    "A... Adrien ?! A... alors... c'est t... toi ?"

    "Oui... c'est moi.", dit-il.

    "Alors si c'est ça... Tikki, transforme-moi !"

    Adrien :

    Je me fige aussitôt avant de m'exclamer.

    "L... Ladybug ?! Marinette tu... tu es Ladybug ?"

    "Oui..."

    "Je... je suis tellement content que ce soit toi !"

    "Moi aussi Chaton. Maintenant transforme-toi.", dit-elle.

    Aussitôt, j'ordonne à mon kwami de me transformer.

    Ladybug/Marinette :

    "Suis-moi !", dis-je à mon partenaire avant de m'élancer dans les airs.

    "Mais où on va ?!", lance Chat Noir derrière moi.

    "Chez Alya ! C'est elle qui a ta carte non ? On va pouvoir la récupérer."

    Après un instant, nous nous arrêtons sur le balcon de ma meilleure amie.

    "Comment on va rentrer sans se faire remarquer ?", demande mon coéquipier.

    "Tard comme il est, je doute que quelqu'un soit encore debout. Par-là !", dis-je.

    Nous passons par la fenêtre et pénétrons discrètement dans la chambre. Je fouille un peu partout avant que Chat Noir ne retrouve la carte dans un tiroir.

    "Je l'ai !", dit-il en chuchotant.

    Je remarque soudain Alya bouger.

    "Vite, allons-nous en avant qu'elle ne nous voit !", dis-je.

    Nous retournons aussitôt chez moi et je me détransforme.

    "Ouf ! C'était moins une. Un peu plus et elle allait nous voir !", dis-je avant de remarquer Chat Noir s'approchant lentement vers moi.

    "Ton plan était parfait.", dit-il en chuchotant à quelques centimètres de mes lèvres. Il s'approche encore un peu diminuant complètement le peu d'espace entre nous et pose ses lèvres sur les miennes en m'embrassant tendrement. Le baiser dure un long moment jusqu'à ce que Chat Noir ne retire ses lèvres.

    "Je dois y aller maintenant", dit-il.

    "Tu ne peux vraiment pas rester Chaton ?"

    "Désolé mais Père sera furieux. Mais... je passerai te prendre demain pour aller au collège.", dit-il en faisant un clin d'œil auquel je ne peux résister avant de disparaître dans la nuit.

     

    Chapitre 5

    Marinette :

    "Marinette tu vas être en retard !"

    "C'est bon Tikki je me lève."

    "Mais Marinette t'as déjà oublié ? Adrien vient te chercher pour aller au collège !"

    "Oh non Adrien ! Faut que je sois prête avant son arrivée !", dis-je.

    "D'accord calme toi. C'est pas comme s'il venait là dans une minute."

    Tout à coup, j'entends la sonnette de la porte retentir et commence à paniquer.

    "Marinette, c'est pour toi !"

    "Euh... j'arrive maman !"

    Je me dépêche de me préparer et descends l’escalier en vitesse. Adrien se tient à l'entrée et me regarde en souriant. J'embrasse mes parents et prend la route vers le collège avant de prendre un croissant pour mon petit déjeuner.

    "Alors, bien dormi ?", demande le garçon blond.

    "Eh bien... j'aurais voulu que tu sois avec moi."

    "Moi aussi mais tu sais comment est mon père."

    Tout à coup, il me prend par le bras et m'entraîne dans une ruelle vide et sombre.

    "Adrien... qu'est-ce qu'on fait là ? On va être en retard au collège.", dis-je.

    "Le collège peut attendre."

    Il m'entoure de ses bras et m'embrasse tendrement pendant un long moment. Suite à quelques secondes, la sonnerie du collège retenti mais Adrien ne retire pas ses lèvres des miennes.

    "Adrien, le collège !"

    Il m'embrasse une dernière fois avant de courir jusqu'en classe.

    Mme Bustier nous a demandé de terminer notre travail de groupe à la maison. Nous nous sommes arrangés pour qu'Alya et Nino travaillent ensemble et Adrien et moi ensemble.

    "Il devrait déjà être là à l'heure qu'il est.", dis-je.

    "Peut-être qu'il a eu un problème."

    Tout à coup, j'entends un bruit derrière moi. Chat Noir est là.

    "C'est pas trop tôt.", dis-je malicieusement.

    "Contente de me voir ?", dit-il.

    Mon partenaire se détransforme et m'embrasse avant de sortir ses affaires pour travailler.

    Nous passons deux heures entières à travailler avant qu'on ne finisse à 19:00.

    Je demande, "On fait quoi maintenant qu'on a terminé ?"

    "Je pourrais rester encore un peu avec toi si tu veux.", dit Adrien.

    "T'as de la chance que mes parents ne soient pas là.", dis-je.

    "Et si on faisait un jeu ? On l'a bien mérité après tout ce travail", lance-t-il.

    L'idée me plait beaucoup et j'accepte.

    "D'accord mais quel jeu ?"

    "Euh... Action ou vérité ?"

    "OK alors je commence. Action ou vérité ?"

    "Action.", répond-il.

    "Combien fait 1 355 × 1 013."

    "Euh... 1 372 615."

    Je m'exclame, "Comment t'as réussi ?!"

    "Disons que je suis le plus doué en Maths."

    Il ressemble complètement à son alter-ego. Je ne sais pas comment j'ai fait pour ne pas me rendre compte plus tôt que Chat Noir est Adrien.

    "Alors... action ou vérité ?", demande-t-il.

    "Euh... vérité.", dis-je en hésitant un peu.

    "Avec qui a été ton premier baiser ?"

    "Chat Noir."

    Adrien :

    Je suis aux anges. De toute sa vie, le premier garçon qu'elle a embrassé est moi. Enfin... ce n’est pas tout à fait moi mais mon alter-ego.

    "C'est à moi maintenant. Action ou vérité ?", dit Marinette.

    "Vérité.", dis-je.

    "As-tu déjà été amoureux de Chloé ?"

    Je réponds sans hésiter, "Jamais."

    Marinette :

    Ce simple mot me rassure. Adrien n'a jamais été amoureux de Chloé.

    "Il est presque 20:00. Mon père doit se demander où je suis."

    "Oui... et mes parents vont bientôt rentrer."

    Adrien se transforme et m'embrasse un instant avant de partir. Je monte aussitôt dans mon balcon et fais un signe de la main à Chat Noir qui est sur un toit en face.

     

    Chapitre 6

     Marinette :

    "Marinette ! T'as décidé de ne pas te lever aujourd'hui où quoi ?!"

    "Tikki... quand même ! On est samedi ! Laisse-moi dormir encore un peu.", dis-je en tirant ma couette.

    "Très bien fait comme tu veux. Mais sache qu'il est 12:45."

    "Quoi ?! 12:45 ! Mais c'est à cette heure qu'Alya devait venir aujourd'hui !"

    "Marinette ! Il y a quelqu'un pour toi !"

    Je me lève aussitôt et Alya rentre.

    "Marinette, qu'est-ce que tu fais encore en pyjama ?", me demande-t-elle.

    Je bafouille, "Euh..."

    "Non... ne me dis pas que t'étais en train de dormir à l'heure qu'il est !"

    "Eh bien... oui."

    "Décidément Marinette ! Je t'avais dit de préparer tes affaires pour travailler et toi tu continues de dormir !"

    "Désolé. Je me suis couchée tard hier."

    "D'accord ça va aller. Tu vas commencer pas t'habiller et manger. Ensuite on va se mettre au boulot."

    J'entre dans la salle de bain et m'habille avant de descendre en bas pour le petit déjeuner suivi d'Alya.

    "Voilà ton chocolat et ton croissant Marinette. Alya, est-ce que tu veux quelque chose toi aussi ?", demande ma mère.

    "Non merci Mme Dupain-Cheng. J'ai déjà pris mon petit déjeuner."

    Je remarque à l'instant les informations à la télé et... qu'est-ce que je vois ?!

    "Paris est attaqué par un nouveau super-vilain transformant des dizaines de personnes en statue de glace !", explique la présentatrice.

    Je me dépêche aussitôt de terminer mon croissant et me précipite vers ma chambre.

    "Marinette, où est-ce que tu vas ?", me demande Alya.

    "Euh... aux toilettes. Je suis pressée."

    Je monte l'escalier en vitesse et commence par appeler Adrien.

    Adrien :

    Je m'ennuie énormément. Je n'ai jamais cours de quoi que ce soit le samedi et ma séance photo a été annulée à cause du photographe qui est malade. J'allume mon ordinateur, histoire de vérifier les nouveautés sur le Ladyblog. A ma grande déception, il n'y a aucune mise en ligne récente. A l'instant même, j'entends mon téléphone sonner. C'est Marinette.

    "Adrien ! Il y a un nouveau super-vilain à la Cathédrale Notre-Dame !"

    "J'arrive tout de suite !"

    "Plagg, transforme-moi !"

    Aussitôt, une combinaison noire recouvre mon corps suivie d'une queue-ceinture et d'une petite cloche accroché à mon cou. Un masque noir et des oreilles de chat apparaissent et un bâton argenté se pose derrière mon dos. Je me propulse dans un toit voisin quand j'entends mon bâton sonner.

    "Chat Noir où est-ce que t'es ?!", demande Ladybug.

    "J'arrive... je ne suis pas très loin de la Cathédrale."

    "Dépêche-toi !"

    J'allonge mon bâton quelques mètres plus loin et me propulse jusqu’à la basilique.

    "Regardez qui voilà ! Chat Noir ! Es-tu venu pour te figer en statue ?", dit-il en ricanant.

    "Essaie un peu pour voir !", dis-je en me dirigeant droit vers lui.

    Je le pousse contre le mur grâce à mon bâton qui peut s'allonger indéfiniment.

    Marinette :

    "Alors comment tu m'as trouvé ma Lady ? Canon pas vrai ?", dit-il avec malice.

    "Pas mal. Mais tu pourrais faire mieux.", dis-je en le taquinant.

    Mais nous n'avons pas plus le temps de discuter car notre adversaire ne cesse de nous tirer dessus avec des boules de glace. J'avertis Chat Noir de ne pas se laisser toucher par les sphères.

    "Personne ne peut échapper à Ice-King !"

     

    Chapitre 7

    Marinette :

    Aussitôt le combat terminé, je me précipite vers ma chambre où je me détransforme dès l'arrivée.

    "Marinette ! Où est-ce que t'étais passée ?!", me demande Alya. "T'as dit que t'allais aux toilettes mais j'ai vérifié et tu n'y étais pas !"

    Je bafouille, "Ah ! Et bien... je suis descendue à la boulangerie parce que... mon père voulait me voir !"

    "Arrête de mentir Marinette Dupain-cheng ! Je suis allée voir à la boulangerie et tu n'y étais pas non plus !"

    Je commence à paniquer. Qu'est-ce que je vais pouvoir expliquer ? Alors que je me dis que c'est probablement la fin pour moi, une idée me traverse l'esprit.

    "Euh non… en fait c'est Nino ! Oui... c'est Nino qui m'avait appelé pour me dire de lui rendre son livre de Géographie."

    "Bon. Cette fois tu l'as échappé belle Marinette... mais je te promets que je ne te lâcherai pas si facilement la prochaine fois. Allez, j'y vais maintenant. On se revoit au collège !", dit-elle en sortant de la pièce.

    C'est à l'instant même que maman entre en me disant qu'elle serait absente le reste de la journée pour aller se promener avec papa.

    "Tu es sûre que tu pourras gérer la maison pendant notre absence Marinette ?", dit-elle.

    "Mais oui, t'inquiètes ! Tout se passera bien ! Je te le promets !"

    "D'accord ma chérie. Et n'oublie pas de ranger ta chambre avant de faire quoi que ce soit. Je vais y aller à présent."

    Je l'embrasse et lui souhaite un bon après-midi avant de commencer à ranger mes affaires qui traînent un peu partout dans la pièce. Un moment plus tard, après avoir terminé de mettre de l'ordre dans mes objets, la sonnette de la porte retenti. Je me précipite d'ouvrir et reconnais tout de suite la personne qui est de l'autre côté.

    "Salut Marinette !", dit-il. "Je suis passé te voir car je m'ennuyais un peu."

    "Adrien ! C'est super que tu sois là, mes parents viennent à peine de partir et ils ne rentreront que ce soir donc je commençais à me sentir un peu seule."

    "Moi aussi c'est pareil. Mon père va rentrer tard aujourd'hui à cause d'un défilé de mode. Donc je me suis dit que je pourrai reste un peu avec toi pour passer le temps.", dit-il.

    "Euh... bien sûr ! Viens, monte !"

    Tandis que j'entre dans ma chambre suivi d'Adrien, j'entends mon téléphone sonner. Qui peut m'appeler à cette heure-ci ? Je remarque le nom du destinataire affiché dans l'écran.

    "Allô Alya ! Qu'est-ce qui se passe ?", dis-je.

    "Marinette ! Ça te dérangerait si je venais chez toi maintenant ?"

    "Ah euh... non pas du tout mais pourquoi ?"

    "Et bien c'est pour faire la mise au point que Mme Bustier nous a demandé pour l'exposé. Et comme on a plus beaucoup de temps, vaut mieux commencer dès maintenant.", dit-elle à travers le téléphone.

    "Bon... d'accord. Je t'attends.", dis-je en raccrochant.

    "C'était qui ?", me demande Adrien.

    "Alya, elle vient dans un instant avec Nino."

    "D'accord alors... en attendant on peut peut-être sortir nos affaires pour travailler ?", demande-t-il.

    Une dizaine de minutes passées, ma meilleure amie suivie de Nino, entre dans mon compartiment.

    "Adrien ? Mais qu'est-ce que tu fais ici ?", demande Nino.

    "En fait, le père d'Adrien va rentrer tard ce soir et comme il se sentait seul, il est venu me voir.", dis-je.

    "Mais c'est génial ça !", s'exclame Alya. "Comme ça on pourra travailler sur la mise au point en groupe ! Ce sera plus pratique."

    Nous commençons le devoir de l'exposé avant de finir vers les alentours de 17:00. Je propose à mes amis de leur servir un goûter.

    "Je viens avec toi Marinette.", demande le garçon blond.

    Je le regarde d'un air gêné avant de tourner les yeux vers Nino qui sourit au coin des lèvres et puis Alya qui me sourit en levant les sourcils. Alya a toujours voulu qu'Adrien et moi soyons ensemble et c'est ce qui s'est passé mais je préfère ne rien lui dire pour le moment. Ne voulant pas rester ici une seconde de plus, je me précipite de descendre suivie d'Adrien. Je prends une boite de cookies dans le placard et quelques verres de boisson. Soudain, je sens des mains se poser sur ma taille en m'enroulant.

    "Adrien, qu'est-ce que tu fais ? On est dans la cuisine ici !", dis-je en tentant de me libérer de ses bras mais c'est sans espoir.

    Adrien me serre de plus en plus contre lui et finalement, je décide de me laisser tout en agissant de la même façon. Il veut jouer ? Alors je vais jouer. Je décide moi aussi d'enrouler mes bras autour de son cou et colle mes lèvres sur les siennes aussitôt. Après un long instant qui pourtant m'as paru très court, nous montons rapidement dans la pièce où nous attendent Alya et Nino.

    "Eh bien ! Vous en avez mis du temps !", s'exclame Nino.

    Après le goûter, Alya décide de partir car sa mère a besoin d'elle pour la soirée et Nino doit prendre le train très tôt demain pour aller dans le sud.

    "Je suppose que moi aussi je devrais y aller maintenant. Tes parents vont probablement rentrer d'une minute à l'autre.", explique Adrien.

    "Tu peux rester encore un peu si tu veux. Mes parents ne rentreront pas avant le dîner.", dis-je.

    "D'accord. Ça me fait plaisir de passer du temps avec toi."

    Je me sens soudainement rougir. Tout à coup, Adrien me pousse légèrement et je tombe à dos sur mon lit.

    "Alors là, tu l'as fait exprès !", dis-je malicieusement.

    "Oui. Mais tu sais pourquoi n'est-ce pas ?", dit-il avec un air joueur qui m'amuse beaucoup.

    Aussitôt, il se jette sur moi et m'embrasse passionnément. Je m'arrête pendant un instant et reprend mon souffle. Nous continuons ainsi pendant un long moment et je sens Adrien me serrant un peu plus fort contre lui à chaque instant. J'apprécie énormément ce moment magnifique et espère qu'il continuera encore. Nous nous arrêtons pendant un court instant et je me relève.

    "Adrien... je... je t'aime."

    "Moi aussi je t'aime Marinette."

    Fin.

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 11 Août 2017 à 22:18

    c est super j adore ce que tu fais continue ainsi !vite vite la suitttttttttttte s il  ta plait car j adore ta fic

    !!!!winktonguehappybiggrin

    2
    Kilalie
    Mardi 15 Août 2017 à 13:23

    la suite stp !!!!!!!!!!!!!!!! c'est trop bien !!!!!!!!!!!

    • Voir les réponses
    3
    Mercredi 16 Août 2017 à 19:24

    nouvaux chapitre aussi bien que les premiers continue ainsi je te soutiendrais toujours , j attends la suite avec impatience ,e la j essai de chercher ce que va faire adrien,et pour tout te dire je suis affaler a ma chaise et j expose plein d idées a mon amie qui elle pense que chat noir va etre decouvert et qu il va embrasser marinette (elle sautille partout dans ma chambre hahahahappy)elle est trop fleur bleu mais sa me derangerais pas si sa arriverais hahaha hate au prochain chapitre!^^

    4
    Jeudi 17 Août 2017 à 19:17

    ouahw hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii je saute partout dans ma chambre et je cris depuis ma fenetre "il l a embrasserrrrrrrrrrrrrrrrrr "hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii je veeux la suite s il te plait car j adorrrrrree , je ne peut tenir en place plus longtemps haaaaaaaaahaha^^coolje t en courage pour la suite chat noir mon amour adrien mon beau adrien et plagg vous qui mes chere dans cette fic je vous aime plus que en vrai(dans le dessin animer ,enfin sa deped de la saison 2)

    • Voir les réponses
    5
    Lundi 21 Août 2017 à 20:38

    SUPER je vois la suite "ET TOUT D UN COUP ALYA LES VOIENT "TINTIN TINNNNNNNNNNN"HAHAHAHAHAHAAHAHAHAHAHHA hate au prochain chapitre quand esce que tu le mettra please!

    6
    Kilalie
    Mardi 22 Août 2017 à 09:54

    ttttttttttttttrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrroooooooooooooooooooooooppppppppppppppppppp biennnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn

    7
    Mercredi 23 Août 2017 à 20:44

    chapitre 6 rien a dire a par le faite qu il est superrrrrrrrr comme tout les autres

    8
    Mercredi 20 Septembre 2017 à 17:57

    super derrnier chapitre !^^ouin ouin je ne voulais pas que sa se finisse!cry!arfmais bon jespere que tu feras une autre fic sur miraculousyes

    signer ta plus grande fan!!!!!!!!!yeswink2^^

    • Voir les réponses
    9
    love06
    Jeudi 21 Décembre 2017 à 17:44

    j'ai hâte que tu fasse d'autres fanfiction Miraculouscool car j'adore!!!!!!!

    10
    Kabita
    Lundi 1er Janvier à 22:03

    Tu as bien écrit cette fanfiction, je l'adore, continiue !

    11
    Lucille
    Mardi 9 Janvier à 20:32

    waaaaaah c trop trop cute!!! Mais c pas impeu chaud à la fin mddr mais justement c mignon^^ j aimerai trop que ca se passe comme ca!! Et tu écrit très bien!!

    12
    Lauranne
    Lundi 22 Janvier à 13:14

    Super bien ta fan fiction, tu écris trop bien !! biggrin Hâte à la suite !!! kiss

    • Voir les réponses
    13
    Suta
    Dimanche 4 Février à 09:52

    Salut ! Je me demandais... Tes histoires sont superbes, tu les as écrites ? Si oui, as-tu pensé à les publier sur un site d'écriture tel que Wattped ou fanfiction.net ? Et si oui, quel est ton pseudo et sur quel site ? Désolé si ça ressemble à un interrogatoire, mais ça m'intéresse :D Et je m'excuse aussi si les réponses à ses questions figurent quelque part, mais je n'ai rien vu ^^'

    • Voir les réponses
    14
    Chat noir
    Lundi 5 Mars à 02:52
    Vivement la prochaine fiction esperont un peu plus longue avec des bisous de chat noir et ladybug et alya qui on parle a marinette et celle lui dit son identité .... PS j'adore ton site ..bisous
    15
    Marinette/ladybug
    Lundi 5 Mars à 14:29
    Trop bien!!! Je suis trop contente que adrien et marinette s´embrasse!!! j´ai pas arrêter de sotillé dans ma chambre!! trop bien!!!!!!!!!!! désolée pour les cris (que vous entendez pas logique) bref: CETTE FIC ET LA MEILLEURE QUE J´AI VU!!!!!!!!!!!!! désolée xptdr bref bye!

    signée ta énorme fan Ladybug/marinette!
    16
    miraculous.
    Mardi 27 Mars à 13:56

    tes fanfictions sont super mais un peu longue a mon gout sinon continue comme ça j'adore ton blog et j'ai jamais vue un blog aussi cool franchement bravo et n’arrête jamais ton blogcoolcoolcool(ça me ferait très plaisir si tu me répondais)

    bisous^^

     

    • Voir les réponses
    17
    ~zelda~
    Mardi 17 Avril à 17:08

    j'aime beaucoup c'est très bien écrit! ce que j'aime bien c'est qu'on peut imaginer nos propre scènes^^ et moi je trouve que la taille du texte est juste parfaite!

    18
    Dimanche 22 Avril à 21:08

    Juste waww,

    Ton blog est juste parfait, tu es active, tu écris des fanfictions, tu fais des sondages (que j'adore d'ailleurs, mais que malheureusement j'ai déjà fini...), tu réponds à nos questions, et tu nous mets les épisodes.

    Merci pour tout, on te remercie tous pour tout ton travail *pleurs de joie

    Continue ainsi,

    Je fais le plus de pub pour ton blog

    19
    Ladyread34
    Lundi 23 Avril à 22:14

    C'est super sympa ce que tu fais Miraculous Ladybug ! Mais je n'ai pas pu m'empecher de me dire qu'Adrien  n'a pas besoin de carte de bug vu qu'il a son gorille pour le conduire où il veut . C'est tout pou moi . En tout cas elles sont bien écrites tes fictions ! cool



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :